Aller au contenu principal

Contamination particulaire

Attention : les particules aériennes (notamment poussières ou particules métalliques) et les gaz réactifs agissant seuls ou en combinaison avec d'autres facteurs environnementaux tels que l'humidité ou la température peuvent représenter un risque pour l'unité décrite dans le présent document.

En particulier, des concentrations trop élevées de particules ou de gaz dangereux peuvent endommager l'unité et entraîner des dysfonctionnements voire une panne complète. Cette spécification présente les seuils de concentration en particules et en gaz qu’il convient de respecter pour éviter de tels dégâts. Ces seuils ne doivent pas être considérés ou utilisés comme des limites absolues, car d’autres facteurs comme la température ou l’humidité de l’air peuvent modifier l’impact des particules ou de l’atmosphère corrosive et les transferts de contaminants gazeux. En l’absence de seuils spécifiques définis dans le présent document, vous devez mettre en œuvre des pratiques permettant de maintenir des niveaux de particules et de gaz conformes aux réglementations sanitaires et de sécurité. Si Lenovo détermine que les niveaux de particules ou de gaz de votre environnement ont provoqué l’endommagement de l’unité, Lenovo peut, sous certaines conditions, mettre à disposition la réparation ou le remplacement des unités ou des composants lors de la mise en œuvre de mesures correctives appropriées, afin de réduire cette contamination environnementale. La mise en œuvre de ces mesures correctives est de la responsabilité du client.

Tableau 1. Seuils de concentration en particules et en gaz.

Seuils de concentration en particules et en gaz

ContaminantSeuils
Gaz réactifs
Niveau de gravité G1 selon la norme ANSI/ISA 71.04-19851 :
  • Le niveau de réactivité du cuivre doit être inférieur à 200 Angströms par mois (Å/mois, gain de poids ≈ 0,0035 μg/cm2 par heure).2

  • Le niveau de réactivité de l’argent doit être inférieur à 200 Angstroms par mois (Å/mois, gain de poids ≈ 0,0035 μg/cm2 par heure).3

  • La surveillance de la corrosion gazeuse doit se faire à environ 5 cm (2 pouces) de la façade de l’armoire, côté prise d’air, au quart et aux trois-quarts de la hauteur du châssis par rapport au sol ou à un endroit où la vitesse d’air est bien plus importante.

Particules aériennes

Les centres de données doivent respecter le niveau de propreté ISO 14644-1 classe 8.

Pour les centres de données sans économiseur par rapport à l’air extérieur, le niveau de propreté ISO 14644-1 classe 8 peut être atteint à l’aide de l’une des méthodes de filtration suivantes :
  • L’air de la pièce peut être filtré en permanence avec des filtres MERV 8.

  • L’air qui entre dans le centre de données peut être filtré avec des filtres MERV 11 ou de préférence avec des filtres MERV 13.

Pour les centres de données avec modulation d’air, pour satisfaire la norme de propreté ISO classe 8, le choix des filtres dépend des conditions spécifiques au centre de données.

  • Le taux d’hygrométrie relative déliquescente de la contamination particulaire doit être supérieur à 60 % RH.4

  • Les centres de données ne doivent pas contenir de résidus de zinc.5

  • 1 ANSI/ISA-71.04-1985. Conditions environnementales pour les systèmes de mesure et de contrôle des processus : contaminants atmosphériques. Instrument Society of America, Research Triangle Park, Caroline du Nord, États-Unis.
  • 2 La dérivation de l’équivalence entre le taux d’augmentation de l’épaisseur du produit par la corrosion en cuivre en Å/mois et le taux de gain de poids suppose que Cu2S et Cu2O augmentent dans des proportions égales.
  • 3 La dérivation de l’équivalence entre le taux d’augmentation de l’épaisseur du produit par la corrosion en argent en Å/mois et le taux de gain de poids suppose que Ag2S est le seul produit corrosif.
  • 4 L’humidité relative de déliquescence de la contamination particulaire est l’humidité relative à partir de laquelle la poussière absorbe suffisamment d’eau pour devenir humide et favoriser la conduction ionique.
  • 5 Le niveau de débris en surface est mesuré de manière aléatoire dans 10 zones du centre de données sur un disque de 1,5 cm de diamètre de bande adhésive conductrice posée sur un raccord en métal. Si l’examen de la bande adhésive au microscope électronique ne révèle pas de débris de zinc, le centre de données est considéré comme exempt de particules de zinc.